Accueil









 L'association 






René Bergeret, un maire engagé

René Bergeret
Né en 1919, René Bergeret est issu d'une vieille famille côtoise. Il passe son enfance dans la ferme familiale au sud de la ville puis part en Algérie où il effectue la plus grande partie de sa carrière d'enseignant.

Hommage à Berlioz

Elu maire de La Côte-Saint-André en 1971, il se consacre à la région jusqu'à la fin de ses mandats, en 1983. Il saisit l'opportunité que lui offre le maire de Lyon, Francisque Collomb, qui en lançant l'idée d'un festival Berlioz, souhaite y associer la ville natale du musicien. Le 18 janvier 1979, les deux maires signent l'acte de naissance du festival international Hector Berlioz dont la première manifestation aura lieu dès le mois de septembre de la même année.

René Bergeret obtient en outre la parution le 22 janvier 1983 d'un timbre portant l'effigie de Berlioz. Une importante manifestation philatélique consacre son émission.



Premier jour J. B. Jongkind, 27 octobre 2001
 Premier jour H. Berlioz, 22 janvier 1983

Hommage à Jongkind

René Bergeret n'oublie pas un autre personnage célèbre de sa commune et pendant plusieurs années il sollicite l'émission d'un timbre Jongkind pour honorer celui qui a choisi sa ville pour dernière demeure. Il n'obtient cependant que des refus polis.

Qu'à cela ne tienne ! Un de ces amis, Jean-Maurice Rieu, avec qui il s'entretient souvent, est président de la société des amis de Jongkind. Pour commémorer le centenaire de l'arrivée de Johan Barthold Jongkind à La Côte-Saint-André en 1878, une manifestation est organisée. A cette occasion, Jean-Maurice Rieu offre une superbe aquarelle du peintre, aujourd'hui accrochée dans la salle du conseil municipal.

En 1981, Evocations, groupe d'études historiques et géographiques du Bas-Dauphiné dont il est un vieil adhérent, tient son congrès annuel à La Côte-Saint-André. René Bergeret y évoque le parcours côtois de Jongkind qu'on appelait en Dauphiné le père Jonquille. Ce sera le titre de son exposé, édité sous la forme d'une plaquette.

En 1997, René Bergeret visite l'exposition Jongkind organisée par le musée Mainssieux de Voiron. De retour, il approfondit son étude pour l'émission d'un timbre et la confie à deux parlementaires de l'Isère. Après moults courriers et démarches, sa persévérance est enfin récompensée en 2001.
Le tableau choisi est « Honfleur à marée basse ». Le timbre est émis en premier jour à La Côte-Saint-André le 27 octobre. De nombreux documents philatéliques accompagnent une exposition de deux jours et le magazine hollandais Filatelie fait honneur à René Bergeret en lui consacrant la une de son numéro d'octobre.

*  *  *


php5.1.3RC4-dev  www.jongkind.fr © 2005 - 2018. Tous droits réservés.